Sur ce forum, vous pourrez incarner des tigres et des loups stylés et aux pouvoirs divers, dans un univers fantastique, avec des paysages colorés.
 

Partagez | 
 

 Castle ou la reine vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 133
Points : 249
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 19
Groupe: Déesses absolues
Envoyer un MP

Déesses absolues
Yuki
MessageSujet: Castle ou la reine vampire   Mar 18 Nov - 8:56

† Image du loup(750px maxi si plus a mettre sous spoiler):



   Informations importantes:
  † Nom du loup: Caystle
†Race: loup
   † Age: 2ans
   † Famille: ses parents biologique sont dans un territoire lointain
   † Clan: Hurlevent
   † Pouvoir (s'il y a):Caystle pourra invoquer toutes les armes blanches pour se battre, épée, lourde ou légère, hache...  en chantant la berceuse que lui murmurait sa mère. ( pas plus de 2 armes a la fois) Sa cape est indestructible, aucun pouvoir ne peut la déchirer car c'est là que le sceau, le portail vers son pouvoir s'est incrusté.

   † Malus dut au pouvoir: épuise la louve pendant son utilisation, et si jamais elle se coupe avec ses propres armes, la blessure mettra plusieurs mois avant de bien cicatrisée.
   † Rang : Chef de Hurlevent et chef assassine

   Informations personnelles
   

   † Caractère : Caystle est une louve très sympathique et très appréciable.Seulement, elle cache son mauvais caractère. Elle n'est pas à l'aise avec les hommes, lui rappelant le loup noir trop possessif,  Elle ne se laisse pas marcher dessus par ses égaux, et n’hésitera pas a montrer ses crocs pour le faire savoir. Elle adore les roses noires, se sont ses fleurs préférées. Elle aime le sang( comme tout les vampires, mais n'en boit pas tous les jours). Un peu lunatique, vous la verrez des fois murmurer la berceuse de sa mère. Elle peut avoir des moment de folie, si vous la provoquerais trop, ou etes trop agressifs. Un peu sensible, elle , elle aime se prendre en main. .
 
 † Histoire: Caystle est née de l'union d'un couple heureux.En effet chefs Alpha d'une meute en parfaite harmonie, ils ne manquaient de rien.Tout ce petit monde paisible allait connaître l'enfer dont il ne reste que des parents a jamais attristé et la fille, qui les a quitté.

Par une nuit pluvieuse et orageuse, un loup avait été recueilli dans la maison des Alpha. Un chasseur qui passé par là pour se mettre a l'abri avait vu une silhouette marcher en sa direction et s'effondrer, il l'avait donc porté jusqu'à ce domicile. Le père Alpha était un excellent guérisseur. Après avoir prononcé des incantations de soin, il du aller se reposer.
Le loup, mystérieux, avait un pelage aussi noir que la nuit, les pupilles d'un rouge flamboyant et des canines luisantes.
Un coup de tonnerre, se fit entendre et Caystle, encore nouveau né, commença à pleurer.Le père s'étant endormi, la mère prit sa fille dans ses pattes et la berça, en chantonnant pour la calmer. Mais, dans l'ombre, le patient, regardait d'un œil Caystle, et en tomba follement amoureux.  Quand la nuit tomba et que tout le monde sommeillait, Celui-ci, alla silencieusement jusqu'à la paillasse où dormais la louve ailée. Il l'a prit entre ses crocs, faisant attention de ne pas les lui planter. Au moment ou il s'apprêtait a sortir, Caystle se réveilla et se mit a pleurer. Les parents, se levèrent, ils n'avait pas l'habitude de l'entendre couiner comme ça et surprirent, le loup a la porte d'entrée.
« Que fais-tu avec ma chérie dans tes crocs ? Lâche là immédiatement où j'appelle les guerriers et ils te feront la peau ! »
-Oh tu crois vraiment ce que tu dit, je suis une créature de la nuit, qui se repaît du sang des victimes, je suis... un vampire !  Ta petite, je l’emmène avec moi, elle fera une très bonne épouse. Oh mais j'y pense, tu ne serais pas le chef Alpha, qui durant un duel, a tue un chef vampire ?
- Oui mais cela remonte a 1 an, pourquoi... Non ! Tu es son fils et tu es venu ici pour te venger!? »
- Bingo, je vois que tu comprends vite, Je vous ai dupé, pour pouvoir m'introduire chez vous, et me venger. D'ailleurs, pourquoi ne pas transformer votre fille, hein ? »dit le loup avec un sourire sadique en regardant le petite
-Non je vous en supplie, pas elle, prenez ce que vous voulez mais pas ma petite Caystle ! » répondit la mère en s'effondrant de chagrin, Ayez pitié !
-  Oh Caystle est son nom, vous avez du goût. Les vampires ne connaissent pas la pitié, vous avez de la chance que je ne vous tue pas tous, car je commence a avoir faim ! »
A ces mots, il posa la loupiote encore en pleurs et se jeta sur le père de celle-ci, et le duel commença.
La mère s'étant faufilée, prit Caystle dans ses pattes, posa sa tête contre elle et chantonna la lullaby, qu'elle aimait tant. Le père, sérieusement amoché, s'écroula de fatigue. Le vampire, chercha la louve des yeux et la trouva avec sa mère. Celui-ci se jeta sur elle et l'éloigna, son regard  sanglant glaça la louve Alpha ; Il prit Caystle par le cou et dit a l'adresse des parents :
« Pour votre survie, n'essayez jamais de retrouver votre loupiote, il sera peut-être déjà trop tard » et s’enfuit aussi vite que le vent.On pouvait entendre les hurlements de douleur de la mère, ayant perdu ce qu'elle avait de plus précieux, plus que sa propre vie.  Au milieu de la forêt, il l'a déposa et la regardant, endormie et si belle, si innocente, s'attrista de se qu'il allait faire pas la suite. Il s'allongea, flanc a terre et prit Caystle près de lui. Il l'amena près de son poitrail. Et là, dans la solitude et le silence religieux, il enfonça ses canines dans le cou de celle-ci qui poussa un hurlement, que les parents purent entendre. Elle s’évanouit de douleur et le loup l'amena dans son clan.

Des mois passèrent et Caystle devint une très belle louve vampire très appréciée dans le clan mais aussi très redoutée. Le loup devint son frère, mais aussi son petit copain, plus âgé certes mais comme il était né vampire, le temps avait moins d'effet sur lui. Le clan était sa famille, mais la nuit, dans ses rêves, la berceuse lui revenait, chaque soir, sans qu'elle puisse se souvenir de qu'il lui chantait. Un jour, alors qu'elle était en train de se baigner dans la cascade limpide et turquoise. Un endroit très illuminé, avec ses roches, qui changeaient de couleur, avec les rayons du soleil qui se reflétaient dessus, il y avait aussi des lianes, qui descendaient le long de des arbres et formaient un rideau. Il y avait également une statue d'une déesse du clan, sculpté dans le marbre et de multiple fleurs dont une variété rare de roses : noires,la louve ailée les adoraient. Il s'agissait du coin préféré des deux amoureux Caystle y était paisible et calme quand tout d'un coup,  elle entendit un bruit, et sorti de l'eau en vitesse.
« Qui êtes-vous ? Montrez vous de suite où  c'est moi qui vais venir et ce ne sera pas tendre. »
la silhouette sorti de sa cachette. C'était une louve adulte.
- Je suis désolée, je marche depuis longtemps a la recherche d'un trésor perdu.
- De quel trésor parlez vous ? Il n'y a rien par ici et vous vous aventurez dans des terres hostiles partez ! » dit Caystle en se mettant sur ses gardes, histoire de ne pas laisser une victime se faire tuer. Elle savait que certains loup de la meute, tuer pour le plaisirs et n'en voulait pas.
« Je suis désolée de vous avoir opportune, je cherche ma fille,Caystle longtemps enlevé par un loup dont les crocs étaient plus long que la normale.
La louve ailée, eu un air dubitatif, le même nom qu'elle ? des crocs plus long que la normale ? c’était un vampire alors !
-et de quel couleur était son pelage ?
- je me rappelle très bien de lui, il avait le poil noir et les yeux couleurs sang, j'en ai encore des frissons brrr. »
Là, la gueule de Caystle s'assombrit. En effet, Elle ne connaissait qu'un loup qui correspondait a la description de la louve.
« Ah, j'espère que vous la retrouverais vivante,  je vais interrogeait la meute a ce propos on ne sait jamais, peut être ont-ils vu quelqu'un ? Revenez ici demain, j'aurais peut être des informations. » dit-elle doucement
-je l'espère de tout cœur et merci pour votre aide précieuse, depuis le temps, elle devrait avoir... a peu près votre taille. »
Quand elle revint au camp général, la première chose qu'elle fit et de chercher son frère. Elle le trouva et s’avança.
« J'ai a te parler d'une chose urgente, maintenant si c'est possible » dit -elle sur un ton sec. Elle le regarda et se remémora les paroles de l'inconnue ; oui, il correspondait bien a la description.
« Bien sur de quoi s'agit-il ? » dit-il avec les sourcils qui fronçaient.
-Aurais-tu un secret que tu me caches l'existence ?
- Non, pourquoi cette question ? Que se passe-t-il ? Tu as des problèmes ?
- Pour savoir, j'ai entendu dire que quelqu'un avait enlevée une loupiote, il y a longtemps... » dit-elle en regardant par terre, et je me demandais ce qu'il lui était arrivée. »
A ces mots, le loup se crispa, et de nervosité, enfonça ses griffes dans le sol.
« Pff, qui t'a dit ça, c'est sûrement une mauvaise blague, il ne faut pas s'en faire,  dit-il en ne sachant pas ou mettre ses yeux, il se sentait mal à l'aise.
-Oh je ne sais plus, menti-t-elle, Peut être a tu raison,je suis fatiguée, je vais dormir. »
C'est ce qu'elle fit, mais trouva le sommeil difficilement. Quand elle s’endormit enfin, Elle fit un rêve des plus étranges . Elle entendit toujours la même berceuse, mais cette fois-ci, c'était comme si elle y était, bercée par quelqu'un. C'est alors que la tête de l'inconnue se baissa, pour la contempler, et là, elle reconnue la louve, aperçue la veille près de la cascade . A cette vision, la louve se réveilla en sursaut, et en sueur. Est-ce un mélange de ces angoisses, ou un fragment du passé ? Tout le monde dormait profondément. Son petit-ami, se tenait a coté d'elle, dormant lui, a poing fermé.
Elle se leva et alla se rafraîchir a la cascade. Après s’être rafraîchi, elle se coucha, sur l'herbe et observa la nuée d'étoile qu'il y avait dans le ciel. Elle ne put fermer l’œil de la nuit, trop occupée a essayer de mettre les chose dans l'ordre dans sa tête.
Le matin, elle alla prendre quelque proie pour le déjeuner pour elle mais aussi pour l'inconnue qui devait arrive ou même attendre déjà sa venue.
En effet, l'inconnue était déjà là, et Caystle lui avait rapportées de quoi reprendre des forces
«  je suis désolée, mais j'ai posé la questions a la meute et personne ne se souvient de quoique ce soit, j'aurais aimé mieux vous aider. Mais c'est peut être bête, mais, elle aurait eu quel âge votre petite ?
-Elle aurait eu 1an... dit-elle en fondant en larmes
- Oh... elle aurait eu mon âge...
-C'est bizarre ce que je vais vous dire, mais ma fille portait le même symbole que vous avez à la patte arrière.
- Ah bon ? Pouvez vous m'en dire plus sur elle, comment était elle, quelle berceuse vous lui chantiez ? »
Après tout, elle l'avait vu dans ses rêves, au moins éliminer cette possibilité et fixer un portrait.
Plus la mère décrivait sa fille, plus elle collait avec Caystle. Les ailes noires, les yeux bleu océan, la marque, la couleur de pelage. Caystle cru d'abord a une drôle de coïncidence, elle était né dans le clan vampire, aucun de ses souvenir, n'inspiraient pas a l'appartenance d'un autre clan.
Du coin de l’œil, Le loup noir, guettait, les deux louves et entendait tout. Il avait suivi Caystle, celui-ci la trouvait bizarre depuis la veille, et voulu savoir la cause de ceci. Il avait clairement reconnu la véritable mère et ceci l'énerva encore plus.  Il avait peur que Caystle ne sache la vérité et qu'elle le détesta a jamais, il l'aimait d'un amour passionnel.  C'est alors, que l'Alpha, commença a chanter la berceuse, que La jeune louve ouvrit les yeux en grand d'étonnement, c'était la même voix et les même paroles que dans ses rêves. Elle commença a pleurer.
« Que vous arrive t-il ma chère ? Dit la  louve, s'étant arrêter de chanter pour aller la consoler
- Je crois que... que... je suis … la fille que vous cherchez.
S'en était trop pour le loup, il se précipita sur la mère et hurla de colère :
«  Qu'est ce que je vous avez dit, il y a 1 an ? Vous ne m'avez pas écouté a ce que je vois ici. Laissez mon épouse tranquille avec ça !
-Alors c'était donc bien toi mon frère ? Demanda Caystle
- Oui cela est vrai, je t'ai enlevé de tes parents, tout d'abord, mon but n'était que la vengeance, mais quand je t'ai vu, mon cœur s'est emballé et mon premier objectif n’était qu'un prétexte pour te prendre. Oh mon amour, je redouté ce jour,  je leur avez pourtant dit de ne jamais essayé de te retrouvez... Pardonne moi...
- donc cela veut dire aussi, que je ne suis pas né vampire ? Et que c'est toi qui m'a... non ce n'est pas possible, pas toi !
-il le fallait pour que les autres vampires du clan ne se jette pas sur toi et te tue.
- Tout ce mélange dans ma tête, amour, haine... Que faire, elle n'avait jamais connu sa mère, et elle venait d'apprendre qu'elle avait été transformée en vampire.  Malgré qu'elle est retrouvée sa mère, celle-ci n'éprouva rien de spécial, ça faisait certes du bien, mais elle avait vécu 1 an sans elle, et sa famille était maintenant son clan actuel. Après, elle ne pouvait pardonner a son   loup de l'avoir arraché des bras maternel. Elle ne voulait en quelque sorte a sa propre mère, car c'était elle l'élément déclencheur, mais elle lui a ouvert les yeux sur sa véritable identité.
"Ecoutez mère, ce n'est pas pour vous décevoir, mais je pense que rentrer avec vous ne causerait que des ennuis, je ne suis pas comme vous, "A ces mots, la mère répondit :
- Je ne le sais que trop bien, je voulais au moins être sur que ma loupiote était toujours en vie et je voulais au moins revoir ce visage qui m'est si cher, Adieux, tu sera toujours dans mon cœur. » elle se retira alors dans les bois et on ne la reverra jamais.
«  Quand a toi , même si tu as fait ça par amour, je trouve ton geste irrecevable » elle se retourna et lui donna un violent coup de griffes.
- C'est ça le remerciement pour tout ce que j'ai fait pour toi ?
- tu n'as rien fait , si ce n'est me kidnapper et me transformer en vampire,
- Tu ne m'aime pas aussi fort que tu ne le laisse penser, j'aurais du tous vous tuer quand j'en avez l'occasion ! »
Sur ces mots violent et imbéciles, la louve ailée se jeta sur le loup et lui mit sa patte sur la gorge, les griffes, commencèrent a rentrer dans sa chair
Ecoute -moi bien, tu aurais fais du mal a mes parents et m'aurais laissée orpheline, je t'aurais retrouvé de toute façon, je t'aime et tu le sais bien, malgré ce que tu as fait, mais cela n'excuse pas tes actes. Ma place n'est plus ici, te voir me rappellera tes actes et je ne veux pas te faire du mal, alors je vais te lâcher et m'en aller »
- Maintenant que tu es ici, tu ne vas pas me quitter de sitôt. Même, s'il faut que je te t'attache, tu ne quittera plus jamais cet endroit ! »
Ce loup au pelage noir avait une toute autre attitude. Elle ne l'avais jamais connu comme ça et cela l'effraya.
« Je suis libre de mes mouvements, tu n'est pas mon frère et maintenant encore moins mon fiancé ! »
Celui-ci s’avança vers elle et lui envoya un coup de patte dans la gueule qui assomma Caystle.

Quand celle-ci se réveilla, elle était attachée a un sorte de piquet, près du lac, ou se jetait l'eau de la cascade . Elle se débattit de toutes ses forces mais en vain
«  tu ne t'échapperas pas, tu es  moi, et à moi seul !
- tu me dégoûte de plus en plus !
-Tout était si calme avant la venue de ta mère, on aurait eu des enfants, on aurait vécu ensemble jusqu'à notre mort et elle a tout fichu en l'air ! »
Il devenait fou, a mesure que le temps passait.
La corde avec laquelle elle avait été attachée a la patte était une corde simple, en rongeant la corde petit a petit elle avait une chance de s'en sortir. Plus personne n'avait le droit de venir la voir, seuls lui venait, lui apporter le repas. Elle n'en voulait pas.
« tu vas manger ou tout simplement te laisser mourir de faim ?
- si c'est la seule issue pour ne plus t'avoir, je la choisi volontiers!
-Idiote que tu es, tu as tout ce qu'il te faut ! Tout le monde ici veille a ce que tu ne sorte jamais de ces terres. Je m'en vais, histoire de te laisser seule avec tes pensées »
Sur ce il quitta l'endroit. A peine il se retourna que Caystle se mit en œuvre pour essayer de couper la corde le plus vite possible.
Dix jours passèrent, toujours la même routine, elle commenca a devenir folle et de plus en plus agressive quand un soir la corde céda, enfin elle était libre. Elle avait une furieuse envie de se venger, et sema la terreur dans le clan. Elle rentra discrètement dans l'armurerie, en tuant silencieusement les loups surveillants l'entrée, prit une dague et rentra dans les maisons où elle tua d'un coup de dague les loup dans leur sommeil elle tua plus de 50 loups et buvait un peu de leur sang, après tout il s'agissait d'un vampire mais  L'alarme  fut donnée. Caystle se mit a courir le plus vite qu'elle put dans la forêt, mais c'était sans compter que le loup noir avez une vitesse des plus incroyable, il sauta sur Caystle, ce qui les amenèrent a dévaler les pentes. Quand ce fut fini, les deux loups se tenaient face à face.
« Alors comme ça on s'échappe ? C'est très malpoli de ne pas dire au revoir ! » dit-il ironiquement
- tu n'en avait pas besoin, au moment ou tu m'a attaché, j'aurais fais la morte !
- Alors tu ne vaut pas mieux que les autres !
- c'est ici que tout va se jouer, il ne restera que l'un de nous deux. » annonça Caystle, les larmes aux yeux, même si elle trouvait l'attitude du loup déplacé, il en restait pas moins son frère de cœur, et son fiancé.
Les deux loups se battirent, Caystle avait beau se débattre et donner les coups, il était plus fort qu'elle car plus âgé aussi.
Elle senti ses forces l'abandonner, le loup arrêta et demanda :
« Avant de te tuer, voudrais tu me faire l'honneur d'être ma femme pour l 'éternité ?
- Elle eus les pupille dans le vide, et les larmes coulèrent, pour toute réponse, elle dit simplement non. Le loup prit de l'élan et se jeta sur elle. A cet instant, Caystle vit une  branche assez pointue et l'amena vers elle, pointe vers son adversaire, ferma les yeux et cria en pleurant : I LOVE YOU !
Mais le loup au pelage noir, en plein vol, ne pu arrêter son élan et s'empala sur la branche. Quand elle les ouvrit, il se tenait a côté d'elle, agonisant.
« Je suis désolée, je n''avais pas le choix...
- C'est vrai alors, tu m'aimais vraiment ?
-Oui mon amour, je t'aimais de tous mon coeur, plus que tu ne le croyais
- Mon attitude fut déplacée et je regrette, je ne voulais te perdre pour rien au monde. J'ai été trop possessif, j'ai cru que ta mère t'arracherait à moi, pardonne moi....
Je te pardonne » et elle l'embrassa, elle senti des larmes sur la gueule de celui qu'elle aimait. Elle le prit dans ses pattes et plongea sa tête contre la sienne. La mort vint le chercher quelques minutes plus tard. Elle se leva, et tira le corps, jusqu'à la cascade. Là, elle creusa près du lac, une tombe dans laquelle elle mit le cadavre, en ayant prit soin de retirer la branche. Elle referma la tombe et y planta un rosier de roses noires, et en garda une, quelle cache, sous sa tenue. Il n'y avait plus rien qui la retenait ici et parti vers une autre terre, un autre clan, pour tout recommencer a zéro... A suivre.

   
   Le forum et vous :


   † Votre pseudo : Yuki ou neige ^^
   † Qu'est-ce qui vous a amené ici ? : euh... moi puisque j'en suis la fondatrice
   † Comment trouvez vous celui-ci ?: je le trouve à mon gout mais pas tout à fait fini
   
   Suppléments


   † Code : okay~

   
Revenir en haut Aller en bas
http://loups-tigres-guerre.forums-rpg.com
 
Castle ou la reine vampire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Crocs et Griffes :: Zone personnages :: Présentation des personnages :: Personnages validés :: Hurlevent-
Sauter vers: